Lundi soir, à la galerie du collège, plusieurs représentants d’enseignants, de parents d’élèves, de la municipalité et d’habitants de la commune, ont assisté au vernissage de l’exposition photographique de Jean-Pierre Corbel, en présence du harpeur [1] Myrdhin.

Le photographe, demeurant à Plouagat, découvre la photo en 1975 et, après avoir suivi une formation, entame une carrière professionnelle riche et jalonnée de quelque 130 expositions, notamment au Grand-Palais à Paris. Il est titulaire de nombreuses distinctions.

Le harpeur Myrdhin est lui un des acteurs clés de la culture bretonne, auteur, compositeur, il est aussi l’une des chevilles ouvrières de la renaissance de la harpe celtique en Bretagne. Il est certainement l’un des musiciens bretons les plus reconnus grâce à de nombreux prix et distinctions : Triskell d’Or en Bretagne, Chevalier des Arts et des Lettres (2202) ou encore, une nomination au Grammy Awards au sein d’Afrocelt, à Los Angeles (USA)

L’exposition, qui retrace son itinéraire, résulte du fruit de leur rencontre, d’une longue connivence et d’une profonde amitié entre le photographe et le musicien costarmoricain.

Les élèves et le public vont pouvoir la découvrir jusqu’au 20 décembre, du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, sauf mercredi de 9 h à 12 h.

[1Le terme harpiste s’emploie pour les joueurs de harpe moderne.